Skip to content

Mère célibataire au Maroc

Les droits des femmes ont fortement progressé au Maroc depuis l’instauration d’un nouveau code de la famille, la « Moudawana » en 2004. Mais la loi continue de sanctionner les naissances hors mariage. Le poids des traditions et les difficultés économiques et sociales conduisent au rejet des jeunes femmes qui se retrouvent enceintes. Abandonnées, celles-ci vivent leur grossesse dans des conditions très difficiles. Une fois l’enfant né, l’abandon leur paraît  le moyen le plus simple de retrouver une place dans la société.

Faire le choix d’élever seule son enfant est un projet courageux, qui revient à braver l’opinion dominante et affronter de grandes difficultés économiques.
100% Mamans, comme d’autres associations marocaines, combat à la fois pour leur dignité, le respect de leurs droits et de ceux de leurs enfants : accès à la santé, état-civil, insertion professionnelle.